Association Française de Bibliothérapie

L'Association Française de Bibliothérapie s'intéresse aux effets que la lecture a sur le corps, la psyché et l'esprit. Elle a été créée en 2003 par des thérapeutes de différentes spécialités qui désiraient développer l’enseignement, la transmission et la recherche en Bibliothérapie. En s’appuyant sur l’ouvrage de Marc-Alain Ouaknin : «  Bibliothérapie / Lire, c’est guérir » l’ association, a voulu élargir la technique thérapeutique issue des pays anglo-saxons. Il ne s’agit plus de prescrire un livre mais de prendre le livre comme médiateur et d’écouter ce qu’en dit le lecteur. Face au thérapeute, celui-ci parle des différentes émotions qu’il a éprouvées pendant sa lecture solitaire. Le dialogue va alors s’instaurer,  la parole va circuler et lui permettre de développer le savoir et l’introspection sur soi, de découvrir ses propres mécanismes psychologiques. Certains praticiens proposent une lecture en cours de thérapie,d’autres attendent que ce soit le patient qui apporte un livre.
Sur le site, nous indiquons des livres que nous estimons de qualité pouvant permettre au lecteur de s’enrichir … mais chaque rencontre est singulière et nous travaillons au cas par cas aussi bien avec un livre de fiction, une poésie, une biographie, un conte …Nous organisons également des groupes de « bibliothérapie » dans lesquels, les participants s’engagent à lire le même ouvrage pour pouvoir en débattre et partager leurs ressentis.

Quand le malade va mieux et a repris des forces, « il faut aussi prescrire la lecture de livres » (…) on le fera réfléchir, discuter, parler en public. « … il faudra lui poser des problèmes en rapport avec son propre métier, (…) poser des questions sur des sujets fort ordinaires, ou bien le faire jouer à des jeux de pions. (…) Et si les malades veulent entendre les discussions des philosophes, il faudra les y faire assister » Cet extrait ne provient pas du dernier manuel de remédiation cognitive ou fonctionnelle. Il s’agit de conseils délivrés par Célius Aurélien, traducteur latin et interprète de Soranos d’Éphèse (II° siècle de notre ère), rattaché à l’école méthodiste qui eut pour premier inspirateur Asclépiade de Pruse, un Bithynien installé à Rome au I° siècle av. J.-C. Jacques Postel et Claude Quetel situent cet adaptateur intelligent au V° siècle de notre ère.

La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser, mettez des livres partout.... Victor Hugo : Discours d'ouverture du Congrès littéraire international de 1878.

 

 

Marc-Alain Ouaknin : "Bibliothérapie : Lire, c'est guérir"

 

Alain de Bottom : " Comment Proust peut changer votre vie "

 

Marcel Proust : " Sur la lecture "

Alptuna, Françoise, « Qu'est-ce que la bibliothérapie ? »

Thèse de Pierre-André Bonnet : "  La bibliothérapie en médecine générale "

Expériences du secteur jeunesse de la bibliothèque provinciale « Julio Antonio Mella ». Camagüey

"Des livres pour construire " Paula Cadenas

Une approche thérapeutique de la psychose : LE GROUPE DE LECTURE Dominique Friard

      AphorismesActualités et Liens             

 Retour accueil Table ronde autour des livres Bibliothèque